+

Alexander Kobrin, piano

Bio kobrin carre

Alexander Kobrin est considéré par BBC Russia comme étant le “Van Cliburn d’aujourd’hui”, le projetant au premier rang des musiciens de sa génération.

Le pianiste internationalement reconnu Alexander Kobrin est né en 1980 à Moscou. Il débute le piano à 5 ans et entre la même année à l’Ecole de Musique Gnessin. Formé par Tatiana Zelikman, il y obtient son diplôme de fin d’études et se perfectionne ensuite auprès de Lev Naoumov au Conservatoire Tchaïkovski. Alexander Kobrin a remporté de nombreux concours internationaux dont les Concours Van Cliburn, Busoni, Hamamatsu et Glascow. Après avoir reçu la Médaille d’Or du 12ème Concours Van Cliburn en juin 2005, il assoit sa renommée par une tournée retentissante aux USA. Il se produit au Bass Hall lors de Cliburn Series et fera ses débuts à La Roque d’Anthéron, au Festival Ravinia, au Festival de Pâques Beethoven, à la Saison des Lauréats d’Hanovre, au Festival Enesco de Bucarest et au Festival de la Ruhr. Les critiques saluent “sa musicalité, sa remarquable profondeur” et “son élégance, sa grâce et l’esprit de ses interprétations”.

Alexander Kobrin s’est produit avec les plus grands orchestres du monde dont les Orchestres Philharmoniques de New York, Moscou, Tokyo et Belgrade ainsi qu’avec l’Orchestre de la Suisse Romande, les Orchestres Symphoniques de Dallas, Birmingham, Varsovie ainsi qu’avec l’Orchestra Verdi, English Chamber Orchestra, Royal Liverpool Orchestra, Berliner Symphony, Chicago Sinfonietta et l’Orchestre National de Russie… sous la baguette de chefs tels que Mikhail Pletnev, Mikhail Jurovsky, Mark Elder, Vassiliy Sinaisky, James Conlon, Claus Peter Flor, Alexander Lazarev, and Yuri Bashmet...

Il entreprend des tournées en Italie, Allemagne, Japon, Chine et se produit sur les scènes internationales : Auditorium du Louvre, Salle Cortot, Wigmore Hall et Albert Hall à Londres, Herkusaal de Munich, Berliner Filarmonia Hall, Kennedy Centre de Washington, Avery Fisher Hall de New York, Grande Salle du Conservatoire de Moscou, Sheung Wan Civic Centre de Hong-Kong, Esplanade de Singapour, Sala Verdi de Milan… Il collabore avec les Orchestres de l’Académie Beethoven, de la Radio Suédoise, de la BBC, l’Ulster Orchestra. Aux États-Unis, il est accompagné par les Fort Worth Symphony, Phoenix Symphony, Florida West Coast Symphony, Fox Valley Symphony, Fairbanks Symphony, Flagstaff Symphony, Hartford Symphony, et par le Columbus Symphony. Lors de ces représentations, la presse salue “une technique à toute épreuve qui suscite l’émerveillement”.

Son concert avec le New York Philharmonic à l’Avery Fisher Hall et le concert d’inauguration du Bethel Woods Arts Centre sont d’énormes succès. Les critiques remarquent un “lyrisme et un sens mélodique peint avec intelligence” et notent qu’il “aborde les passages tonitruants avec des doigts d’acier et une force incroyablement contrôlés”. Le New York Times et la revue Gramophone décrivent son jeu comme “mémorable, charismatique” et “hypnotisant”. Alexander Kobrin démontre la puissance de la musique lorsqu’il est le premier à donner un concert de charité à la Nouvelle-Orléans après le passage de l’ouragan Katrina en 2005.
Acclamé comme interprète, sa passion pour la musique est également une véritable source d’inspiration pour ses élèves. Il enseigne entre 2003 et 2010 à l’Académie Gnessin de Moscou, puis à la Schwob School of Music de l’Université de Columbus. Depuis 2013, Alexander rejoint la Faculty of Piano Studies de l’Université de New York.

Ses précédents enregistrements ont été publiés par les labels Quartz, King Records, Centaur Records et Harmonia Mundi.