+

Charles Munch, chef d'orchestre

Munch

Charles Munch est sans aucun doute, l’une des figures les plus emblématiques de la direction d’Orchestre du XXe siècle. Il est né allemand, à Strasbourg en 1891, et commence le violon dès 5 ans. Il étudiera également à Paris et Berlin. Mobilisé dans l’armée impériale lors de la Première Guerre mondiale, il est gazé à Verdun en 1916. En 1919, à la signature du Traité de Versailles, il devient citoyen français et le nom de Münch perd son tréma. Il enseignera le violon au Conservatoire de Strasbourg et sera engagé comme premier violon de l’Orchestre municipal. De 1925 à 1932, il est premier violon solo du Gewandhaus de Leipzig sous la direction de Wilhelm Furtwängler et Bruno Walter. C’est à cette période qu’il s’essaie à la direction d’orchestre. De retour en France, il prend la direction de l’Orchestre Philharmonique de Paris, constitué à l’initiative d’Alfred Cortot.

Après deux tournées triomphales aux Etats-Unis, il devient le directeur musical de l’Orchestre symphonique de Boston et succède à Serge Koussevitzky en 1949. Il revient en France en 1962 où il dirige successivement l’Orchestre National de France et l’Orchestre de Paris. Il s’éteint à Richmond lors d’une dernière tournée aux Etats-Unis.