+

Emil Tabakov, chef d'orchestre

Tabakov

Le chef d’orchestre bulgare, de renommée internationale, Emil Tabakov a été invité à diriger en Allemagne, Royaume-Uni, Danemark, Suède, Pologne, Italie, Russie, Espagne, Roumanie, Turquie, Autriche, Suisse, Belgique, France, Etats-Unis, Australie, Canada, Japon, Corée du Sud, Singapour, Taïwan, Brésil, Israël, Pays-Bas, Afrique du Sud, Cuba, Equateur, Colombie. Sa carrière internationale l’a amené à diriger des opéras dans des salles mythiques telles que « La Fenice », le Teatro Reggio-Torino et donner des concerts avec notamment l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre National d’Ile de France, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre d’Avignon, l’Orchestre de Cannes, l’Orchestre de Nantes, l’Orchestre Symphonique “Arena di Verona”, l’Orchestre Symphonique Tchaïkovsky de la Radio de Moscou, l’Orchestre Philharmonique de Moscou, le “New Russia Orchestra”, le “Neue Philharmonie Westfalen”, L’Orchestre Symphonique de Bochum, l’Orchestre Philharmonique de Séoul, l’Orchestre Philharmonique de Tokyo, l’Orchestre Symphonique de Rio de Janeiro, l’Orchestre Symphonique de Sao Paolo, l’Orchestre Symphonique de Mexico, l’Orchestre Symphonique de Monterrey,l’Orchestre Philharmonique “George Enescu” de Bucarest, l’Orchestre Philharmonique d’Athènes, l’Orchestre Symphonique d’Istanbul, l’Orchestre Symphonique Bourusan (Turquie), l’Orchestre Symphonique Présidentiel d’Ankara.

Le répertoire d’Emil Tabakov est très vaste s’étendant de la période classique aux oeuvres contemporaines en passant bien sûr par le répertoire romantique. Son importante discographie comprend notamment l’intégrale des symphonies de Mahler dans un coffret de 15 CD. Il a également enregistré l’intégrale des symphonies de Brahms avec les ouvertures et le Réquiem Allemand et les concertos pour piano. De Richard Strauss, il a enregistré la Symphonie Alpine, mais aussi de Rimsky-Korsakov, Shéhérazade ; l’intégrale des Symphonies de Scriabine, tous les concertos pour piano et orchestre de Beethoven, le Concerto pour Orchestre de Bartok, le Mandarin Merveilleux, le Requiem de Verdi, ainsi que des compilations extraites du Trouvère, Rigoletto, La Force du Destin, et d’autres… Ses disques sont édités par des labels tels que Balkanton (Bulgarie), Elan (Etats-Unis), Capriccio Delta (Allemagne), Mega-Music(Bulgarie), Pentagon (Pays-Bas), Gega-New (Bulgarie) et EMI.

Il a été distingué à de nombreuses reprises pour son travail musical : il a été nommé Musicien de l’Année 1992 en Bulgarie, où il s’est ensuite vu décerner en 2009 la “Lyre de Cristal” par l’Union Bulgare des Musiciens. Il a été nommé “homme de l’année” par le Centre International Biographique de Cambridge (1992) qu’il a également compté parmi les 100 meilleurs professionnels de 2012.