+

Pierre Chalmeau, piano

Bio chalmeau

D’abord initié au piano par son père pianiste et chef d’orchestre, Pierre Chalmeau a débuté sa formation au CNR de Paris où il a obtenu un premier prix de piano et de musique de chambre en 2002. Il y a reçu l’enseignement de Billy Eidi, Chantal Fraysse et Brigitte Boutinon-Dumas, en piano, de Paul Boufil, en musique de chambre et d’Alain Louvier en orchestration et analyse musicale. Dans cette période, il a également suivi les conseils des pianistes Pascal Némirovski et Ventsislav Yankoff.

Unanimement admis au CNSMD de Lyon dans la classe d’Edson Elias et Thierry Rosbach, il en sort diplômé en 2008 du DNESM mention Très Bien à l’unanimité. Il y a parallèlement suivi les cours de Franck Krawczyk et Jacques Aboulker en musique de chambre avec le clarinettiste Carjez Gerretsen. Dans l’année qui suit l’obtention de son diplôme, il se perfectionne au Conservatoire Royal de Bruxelles auprès d’Aleksandar Madzar.

Pierre Chalmeau s’est distingué dans les concours Maria Canals en 2009, Teresa Llacuna en 2009, Premio Jaen en 2010, Brahms en 2010 et Vittorio Gui en 2011. Lors de Master-classe et académies, il a pu bénéficier de l’enseignement de Jean-Claude Pennetier. Actuellement il continue son travail auprès de Thierry Rosbach et reçoit régulièrement les conseils de Tatiana Zelikman.

L’intérêt qu’il porte aux créations actuelles l’a amené à travailler en collaboration avec les compositeurs Jean-Charles Robin-Gandrille, dont il crée Polychromies et Instants Oniriques qui lui sont dédiées ; Jean-Bernard Collès, qui lui dédie son 6e Cahier d’Hallucinations ; Benoit Menut, dont il crée Après une lecture de Dante avec la violoncelliste Claire-Lise Démettre au festival Jeunes Talents à Paris ; et Julien Gauthier dont il enregistre plusieurs pièces pour TF1 au côté de l’altiste Hélène Desaint. Encore à la télévision, on l’entend jouer Scarlatti dans la série Les Dames d’Alexis Lecaye diffusée sur France 2.

Le compositeur et pianiste Franck Krawczyk l’a sollicité pour plusieurs projets musicaux au Lavoir Musical, ainsi qu’au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme sous la direction de Christian Boltansky pour l’installation musicale Gute Nach. Ils ont par ailleurs collaboré avec le Chœur Accentus sous la direction de Laurence Équilbey pour une tournée franco-allemande en 2008 autour du compositeur Hans Eisler.

Entre 2008 et 2011, il a formé un duo avec la violoniste Rachel Givelet, avec qui il fut notamment invité à l’émission de Gaëlle Le Gallic « Génération… Jeunes Interprètes ». Cette année, parallèlement à son activité liée à Louis Couperin, il développe avec Carjez Gerretsen un projet entremêlant le répertoire pour piano et clarinette et le lied allemand.

En 2016, il publie son premier enregistrement dédié au compositeur Louis Couperin.