+

Tatiana Zelikman, piano

Zelikman

Si le nom de Tatiana Zelikman est, certes, inconnu du grand public, il est pourtant célèbre en Russie et bien au-delà, auprès d’innombrables musiciens qui la considèrent comme l’une des pianistes et pédagogues les plus brillantes d’aujourd’hui. Capable à la fois de former les plus jeunes et de prodiguer ses conseils aux pianistes les plus confirmés, Tatiana Zelikman a, au fil des années, révélé et accompagné des talents rares devenus de véritables célébrités : Daniil Trifonov, Konstantin Lifschitz, Alexei Volodin, Alexander Kobrin…

Si certains de ses élèves jouissent d’une phénoménale carrière sans avoir participé au moindre concours, d’autres ont remporté les prix les plus prestigieux (concours Tchaikovsky, Van Cliburn, Busoni, Chopin…) et se produisent aujourd’hui sur les plus grandes scènes internationales. Beaucoup sont également devenus, à leur tour, des pédagogues reconnus dans les plus prestigieuses institutions musicales du monde.

Remarquons qu’Elena Gnessina elle-même – l’une des plus brillantes sœurs Gnessine – a, en son temps, personnellement rédigé une lettre au Directeur de l’Ecole Gnessine pour enfants surdoués, dans laquelle elle le priait de recruter Tatiana Zelikman, alors jeune diplômée de l’Institut éponyme. On peut d’ailleurs déceler dans cette initiative un témoignage supplémentaire de l’exceptionnelle clairvoyance artistique d’Elena Gnessina. Rappelons que l’Ecole Gnessine a accueilli et accompagné des interprètes tels que Evguenii Svetlanov, Evgeny Kissin ou encore, Boris Berezovsky…

Tatiana Zelikman s’est non seulement montrée digne de la confiance d’Elena Gnessina mais elle est aujourd’hui, sans aucun doute, l’une des figures les plus emblématiques de l’Ecole et de l’Académie de Musique Gnessine de Moscou.

Pourtant, peu de gens ont eu la chance d’entendre l’immense talent d’interprète de Tatiana Zelikman. Tout au long de son parcours depuis l’Ecole jusqu’à ses études supérieures dans la classe de Teodor Gutman – lui-même disciple du grand Heinrich Neuhaus – Tatiana Zelikman s’est distinguée par une sonorité, une mémoire et une oreille hors du commun, une subtile musicalité et plus important encore, une individualité interprétative absolument unique. Son répertoire comptait alors des pièces de François Couperin, des Sonates de Scriabine, plusieurs grands cycles Schumanniens, les sonates et plusieurs thèmes et variations de Haydn, Mozart et Beethoven, les impromptus de Schubert, plusieurs opus de Chopin et témoignait également d’une insatiable passion pour la musique de Ravel et Debussy.

Il est vraisemblable que le mal qui frappa ses deux mains et la priva d’une pratique quotidienne de l’instrument plusieurs années durant, a incité Tatiana Zelikman, au fil du temps, à consacrer son exceptionnel potentiel artistique à ses élèves. Elle n’a pourtant jamais cessé de se produire sur scène, même si ses apparitions se font aujourd’hui de plus en plus rares.

Cet enregistrement lui rend hommage et laisse enfin une trace du jeu si poétique et lumineux de cette artiste unique et brillante représentante de la grande Ecole de piano russe.