+

Tibor Varga, violon

Varga

Le jeune hongrois reçoit, de son père – lui-même excellent violoniste – ses premières leçons de violon et montre, très vite, des aptitudes extraordinaires pour l’instrument. Il interprète, dès l’âge de 10 ans, le Concerto de Mendelssohn et entreprend ses premières tournées à l’étranger dès 14 ans. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il interrompt sa carrière et décide de suivre des études de Philosophie à l’Université de Budapest. La guerre terminée, Varga reprend ses activités de soliste et devient l’un des violonistes les plus sollicités au monde. Tibor Varga est alors à l’apogée de son art. Il s’intéresse également à la musique de son temps et crée plusieurs premières européennes des Concertos de Berg et de Schönberg qui lui écrira, en retour, une lettre pleine d’admiration. Dès les années 1950, Varga remporte le même succès en tant que chef d’orchestre et fonde plusieurs formations dont l’Orchestre de chambre Tibor Varga. En 1963, il fonde l’Académie de musique et le légendaire Festival de Sion, en Suisse. Il s’éteint en 2003 à Grimisuat, en Suisse.